Vous êtes dans la section "Contes"

"Le spectacle"

 

Au Snack Bar, autour de la table, siroptant leurs liqueurs et mangeant leurs crèmes glacés, Pierrot, Luc et Jean étaient songeurs (voir: La machine à voyager dans le temps) lorsque soudain entra trois types désinvoltes qui ne cessaient de s'échanger des blagues à la volée. Deux d'entres eux portaient la barbe et avaient de grands cheveux longs.

- Chu là les gars, cria Joey.

Rick, Gregory et Pete s'assirent à la table de Joey tout en glissant un regard, autour d'eux. Ils avaient au fil des ans développés cette habitude. Ils avaient rarement la chance de s'assoir comme Monsieur Tout'l monde dans un petit resto et se laissé aller le temps de prendre un p'tit café.

Ils étaient tous de bons copains. Ils avaient connu la gloire et la richesse, ensemble. Une rivalité certaine s'était installé entre Pete et Joey mais ils s'aimaient bien contrairement à la rumeur. Depuis déjà quelques mois Joey voulait quitter le groupe au grand regret de Pete et ses copains. C'était le leitmotiv qui avait fait naître l'idée de ce spectacle.

Ils avaient tous envie pour une dernière fois de jouer ensemble le temps de revivre la magie qu'ils avaient créer au fil des ans. On parlait d'un spectacle-souvenir ralatant tous ces bons moments, les bons moments de leur carrière passé et d'embobiner le tout sur une pellicule holographique qu'ils garderaient secrète.

Le savant M. regarda sa montre et fit signe à ses amis qu'il était temps de partir.

En quittant le Snack Bar il salua discrètement Joey et Pete. Rappellons que le célèbre savant avait été embauché pour filmer leur spectacle en "holographie".

Le spectacle eu lieu. Deux cents jeunes furent trier sur le volet et purent assister à ce spectacle. Ils jouèrent tous leurs succès et l'abbé Rôde, qui était l'abbé du village, apprécia particulièrement les paroles de la chanson "Et à la fin ...". Le sergent Poivre et ses acolytes eurent du mal à contenir la foule lorsque les Bouteilles jouèrent leur dernière composition qui ne sera connu du public que dans 200 ans.

Après le spectacle ils partirent en hélicopthère peu après que le savant M. leurs remirent la bobine holographique.

- Diantre ! s'exclama le savant M.

Pierrot, Luc et Jean était encore sous le coup de l'émotion lorsque le savant M. les avisa qu'ils devaient partir, cette fois un peu plus loin dans le temps . . .

 

 

 

Retour

 

 

 
 
Copyright 2000-2005 MagiqueWeb.com